Une Fondation d'utilité publique

Par décret du 21 août 1974, la Fondation des Monastères est reconnue d'utilité publique, ce qui lui permet de recevoir tous les dons et legs en franchise totale de droits de mutation et de faire bénéficier les donateurs d'avantages fiscaux. 

 

Notre mission : aider les collectivités religieuses

Selon l'article 1er de ses statuts, la Fondation "a pour but d'apporter son concours charitable aux membres des collectivités religieuses de toutes confessions chrétiennes se trouvant en difficulté financière ou autre, en vue de les aider notamment à se couvrir contre les risques sociaux et de contribuer à la conservation du patrimoine culturel ou artistique des monastères".

Aider les communautés religieuses, catholiques, orthodoxes, protestantes : telle est donc la mission de la Fondation.
Ces communautés doivent être reconnues par leur hiérarchie comme étant religieuses. Cette caution de l'autorité supérieure est essentielle pour qu'il n'y ait aucun risque de débordement sectaire.

Le soutien aux communautés revêt diverses formes. Il s'agit de :

  • Recueillir des dons et legs pour les affecter prioritairement aux besoins de communautés religieuses et ceci, selon les intentions des donateurs quand elles existent.
  • Permettre la solidarité entre les différentes communautés. Une quote-part des dons et legs affectés permet d'alimenter un fonds de solidarité destiné à répondre aux communautés les plus nécessiteuses.
  • Conseiller les communautés dans leurs démarches administratives, juridiques et fiscales.

Téléchargez nos statuts